.

FOLAVRIL

 


La compagnie Théâtre Folavril est installée à Labège (Haute-Garonne) depuis 1985. A travers ses spectacles, aux formes souvent insolites, elle explore différents écrits et se penche sur les textes contemporains. Son directeur artistique Patrick Séraudie signe la plupart des mises en scène.

 

Parallèlement à son travail de création, elle mène une réflexion sur les relations théâtre-éducation et réalise des actions innovantes en milieu scolaire et universitaire. Elle pilote depuis sa création le projet THEA avec l’OCCE (découverte d’auteurs dramatiques contemporains jeunesse) et fédère plusieurs compagnies professionnelles sur la Haute Garonne puis dans le cadre de rencontres interrégionales. Ce travail, mené en lien avec l’ACSE l’a amené à s’interroger sur les questions de l’immigration et la discrimination.

 

Elle s'est associée à l'AGIT dans le cadre d'une coréalisation pour monter «UNE TEMPÊTE» d'Aimé Césaire. Après « ADDICT » un spectacle musical opiacé & rock’n roll, hommage au Velvet Underground, puis « DIOTIME ET LES LIONS » de Henry Bauchau, elle réalise un projet jeune public/famille avec deux textes : « BLANCHES » de Fabrice Melquiot et « TOUTES LEURS ROBES NOIRES » de Claudine Galea.

 

Des fidélités artistiques.
Une même équipe pour deux auteurs contemporains avec la diffusion des pièces famille sur les relations parent-enfant : BLANCHES  et TOUTES LEURS ROBES NOIRES.

Une même maison d’édition. Les textes de Claudine Galea et de Rémi Checchetto sont publiés aux Editions Espaces 34.

 

Un chantier musical et cinématographique : KONG MELANCHOLIA  de Rémi Chechetto.


Après ADDICT qui relate la dérive américaine opiacée et wharoliennes version Burroughs, la Cie Théâtre Folavril explorera  à travers le texte de Rémi Checcheto une autre vision de l’Amérique. Hollywood, les Etats Unis avec le 11 septembre en toile de fond, le tout sans souci chronologique, bourré de clichés et dans un grand foutoir d’images et de sons.


Aujourd'hui elle présente son dernier spectacle Mamie Ouate en Papoâsie de Joel Jouanneau et Marie Claire le Pavec.